Accès membre

Faculté de Droit

Samantha FOULON, Déléguée générale et directrice des affaires juridiques à la FNSA

  • 29 mars 2018
  • -
  • Catégorie : Portraits
  • -
  • Auteur : Laetitia LOUVET
  • -
  • Vu : 1167 fois
Samantha FOULON, Déléguée générale et directrice des affaires juridiques à la FNSA

Samantha FOULON, Déléguée générale et directrice des affaires juridiques à la FNSA

Samantha Foulon, née à Paris en 1977, est titulaire d’une Maîtrise de Droit Carrières juridiques et d’un DESS Contentieux, européen et international de la Faculté de Droit Paris Descartes. 

Avant d’intégrer la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement et de la maintenance industrielle (FNSA), Samantha Foulon a été Assistante de justice au Parquet de Paris, juriste chez SVP, juriste spécialisée en Droit social au sein du Groupe Mornay (aujourd’hui Klesia), de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) puis de l’Union des caisses de France CI-BTP.

Elle a rejoint la FNSA en 2015 en tant que Directrice des affaires juridiques et sociales et Adjointe au Délégué Général.

Déléguée générale et Directrice des affaires juridiques et sociales depuis janvier 2017, elle supervise, sous l’autorité du Conseil d’administration, l’organisation, le fonctionnement et le développement de la FNSA. Elle accompagne, avec ses trois collaborateurs, les différentes entreprises du secteur (600 entreprises et 12 000 salariés) dans les domaines techniques, juridiques et réglementaires. Il s’agit essentiellement de défendre les intérêts de la profession et de coordonner les négociations sociales dans le cadre de la convention collective de l’assainissement et de la maintenance industrielle.

Passionnée de running, de yoga, de danse et de piano, Samantha Foulon s’est prêtée avec enthousiasme au questionnaire du réseau des diplômés.


L’INTERVIEW

Quel souvenir gardez-vous de la Faculté de Droit ? 
Avant tout un souvenir de travail et de rigueur ! Je garde aussi un excellent souvenir de Monsieur Blaisse devant le bureau duquel je me souviens être restée des heures en septembre pour le persuader de me prendre dans son DESS ! C’est à la Faculté de Droit Paris Descartes que je me suis découverte une passion pour le droit social. 

Je me rappelle aussi des petites anecdotes racontées par les enseignants, des déjeuners à la cafétéria en jouant au tarot entre les cours et des révisions à la bibliothèque avec des étudiants dont certains sont devenus des amis très proches. Et c’est à la Faculté de Droit que j’ai rencontré le père de mes enfants.

Que vous-ont apporté vos études à Paris Descartes dans votre parcours professionnel ? 
Les études à la Faculté de Droit m’ont appris la rigueur et l’autonomie – de toute évidence non acquises au lycée – et m’ont apporté des bases solides de raisonnement juridique qui m’ont été très utiles tout au long de mon parcours professionnel. J’avais très vite compris qu’il fallait, en complément des enseignements théoriques, aller à la rencontre des professionnels du droit afin de me faire une idée précise de mon orientation professionnelle.

Aujourd’hui, quels sont vos liens avec la Faculté de Droit ? 
Beaucoup de mes amis sont d’anciens étudiants de la Faculté de Droit. Nous nous voyons régulièrement, notamment lors d’événements (mariages, naissances, évolution professionnelle, etc.). Petite anecdote : lorsque récemment, la fille d’une amie m’a confié qu’elle souhaitait devenir avocate, je lui ai proposé d’effectuer un stage d’une semaine chez trois de mes amies, anciennes de la Faculté de Droit devenues avocates, afin qu’elle découvre le métier. À l’issue de ce stage, elle s’est décidée, en toute connaissance de cause, à suivre des études de droit à la prochaine rentrée. 

L’association des alumni de la Faculté de Droit Paris Descartes vient d’être créée. Qu’en attendez-vous ? 
La perspective de retrouver d’anciens camarades et d’échanger sur les parcours de chacun dans le cadre d’évènements (soirées, gala) est assez réjouissante ! À titre personnel, je suis curieuse de découvrir dans quelle mesure la réussite aux examens a eu autant d’impacts sur les carrières professionnelles que les rencontres que l’on a faites ou encore les opportunités qui se sont présentées à certains moments dans la vie et cela, indépendamment des « labels » et des diplômes.

Seriez-vous prête à vous engager auprès du réseau des anciens? 
Dans la mesure où des objectifs sont définis au préalable et qu’ils correspondent aux valeurs qui sont les miennes, je serais tout à fait en mesure de m’engager auprès du réseau des anciens.


Propos recueillis par Laetitia Louvet

Photo : Laetitia Louvet 

Auteur :
Laetitia LOUVET

Staff

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire